Éric Bolduc XYZ

Communications & Développement

Mon histoire d’amour avec L’imprimerie

Éric Bolduc, Yogambara (semi-wrathful) with consort Jnana Dakini, 2013, feutre et aquarelle, d'après l’œuvre de Harish et Isandeep Johari – tirage numérique, jet d’encre sur papier 100% coton

Éric Bolduc, Yogambara (semi-wrathful) with consort Jnana Dakini, 2013, feutre et aquarelle, d'après l’œuvre de Harish et Isandeep Johari – tirage numérique, jet d’encre sur papier 100% coton

J’aime tout de L’imprimerie: les installations, le personnel technique, la structure coopérative, l’emplacement… Surtout, le centre me donne les moyens de créer sans compromis, avec l’assistance d’experts, dans un environnement de soutien.

Durant de nombreuses années, j’ai cherché un endroit où imprimer des tirages de haute qualité de mes dessins. Je souhaitais que la copie ressemble à une véritable œuvre sur papier.

Avec l’aboutissement du projet Habaku, je voulais produire des tirages de niveau professionnel. Ma quête s’est arrêtée avec la naissance de L’imprimerie, seul centre d’artistes spécialisé en impression numérique grand format à Montréal.

EricBolduc_wip1_594px

L’inauguration de ce nouveau centre coïncidait parfaitement avec mes besoins d’artiste en voie de professionnalisation 😅. Je me trouvais d’autant plus chanceux qu’il avait élu domicile dans Hochelaga, à 15 minutes de vélo de chez moi.

Dès la première rencontre de travail, je fus conquis par Caroline, technicienne méticuleuse en pleine maîtrise de son métier. Ayant rapidement saisi mes besoins, elle m’a aidé à trouver le meilleur papier pour la réalisation des tirages. Nous avons travaillé ensemble sur les images à l’ordinateur, produit plusieurs tests, ajustant le tir au fur et à mesure, pour obtenir un résultat au delà de mes attentes.

Par la suite, je me suis aussi senti bien à l’aise avec d’autres membres de l’équipe technique, tout aussi perfectionnistes, à qui je peux m’en remettre pour le calibrage des fichiers comme pour l’impression en tant que telle.

Éric Bolduc, Mūlādhāra, 2009, feutre et aquarelle, d'après l’œuvre de Harish et Isandeep Johari - tirage numérique, jet d'encre sur papier 100% coton
Éric Bolduc, Mūlādhāra, 2009, feutre et aquarelle, d’après l’œuvre de Harish et Isandeep Johari – tirage numérique, jet d’encre sur papier 100% coton

Résultat: On n’y voit que du feu! Les personnes à qui j’ai montré les tirages sont bluffés par la résolution, la texture du papier, la saturation et la luminosité des couleurs. Je suis tout fier de vendre ces « copies de luxe ».

J’étais assez enthousiaste en tous cas pour me joindre au comité d’inauguration et de financement du centre. J’ai aussi eu le grand plaisir de faire partie du jury pour le Prix de la relève en photographie de Montréal, visant à accompagner, à reconnaître et à encourager le talent d’ici en offrant une aide concrète au démarrage d’une carrière artistique.

Il s’agit donc d’une double implication dans mon propre parcours, à la fois en tant qu’artiste créateur et en tant que gestionnaire culturel. Suivez le prochain lien pour en savoir plus sur ce centre exceptionnel qui me tient tant à cœur.

> Suivant — L’imprimerie: les origines

^ Retour — J’❤️ L’imprimerie

Un commentaire sur « Mon histoire d’amour avec L’imprimerie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :