Éric Bolduc XYZ

Communications & Développement

L’imprimerie: les origines

Gauche : L’Atelier Graff / Droite : le Cabinet, espace de production photographique

Gauche : L’Atelier Graff / Droite : le Cabinet, espace de production photographique

Ce centre de production de haut calibre répond aux besoins et stimule l’innovation des créateurs — mettant à leur disposition une grande diversité de pratiques d’impression, des plus artisanales, comme la gravure, la lithographie, la sérigraphie, etc., aux plus modernes, telle l’impression numérique.

Aussi le centre est à la fois une invention et puise dans le tissu même de la communauté des arts visuels à Montréal, résultant du mariage de Graff et du Cabinet.

L’imprimerie, centre d’artistes est née en novembre 2016 de l’intégration de l’Atelier Graff et du Cabinet, espace de production photographique. Portés par la volonté de repenser le fonctionnement et le rôle du centre d’artistes dans l’écologie culturelle, ces deux organismes ont uni leurs forces, expertises et ressources pour mettre sur pied une nouvelle plateforme d’expérimentation, de recherche et de création qui répond aux besoins des créateurs. — limprimerie.art/a-propos/#historique

L’Atelier Graff

Bien que L’imprimerie constitue une identité à part entière et plutôt récente, ses origines remontent à plus de cinquante ans!

Les Ateliers libres 848, devenus Graff, centre de conception graphique inc. en 1972, puis Atelier Graff en 2011, furent fondés en 1966 par l’artiste Pierre Ayot, comme l’un des premiers centres d’artistes autogérés du Canada. Au cœur de la Révolution tranquille, l’Atelier Graff a connu des débuts exaltants, grâce à l’engagement actif de plusieurs artistes réunis autour de Pierre Ayot, qui avaient comme objectif d’offrir des ressources pour les créateurs. — graff.ca/atelier/a-propos/historique

Le Cabinet

Le centre profite aussi de la vision du Cabinet, espace de production photographique:

Le Cabinet ouvre ses portes en 2012 afin d’offrir un service d’impression numérique de proximité et personnalisé à la communauté montréalaise en photographie. […] En 2016, il devient récipiendaire du Prix de la relève de la Caisse de la Culture. Par-dessus tout, le Cabinet parvient à offrir de manière autonome des services professionnels de très grande qualité et reçoit la reconnaissance et la confiance d’artistes de renom. — limprimerie.art/a-propos/#historique

Ainsi, par sa mission et son engagement auprès des créateurs, L’imprimerie poursuit les voies tracées par ses deux organismes parents.

Suivant — Pourquoi soutenir un centre d’artistes?

< Précédent — Mon histoire d’amour avec L’imprimerie

^ Retour — J’❤️ L’imprimerie

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :