Éric Bolduc XYZ

Coach Communications & Promotion

On a déconné

Low Budget Fun

Apéro chez les bobos

Comme à Montréal, on assiste à Toronto à la prolifération de microbrasseries. Cette industrie rejoint une horde diversifiée de consommateurs, dont le bobo (bourgeois-bohème) branché, étiquette qui nous colle un peu à la peau, enfin.

On prend l’apéro au Bandit Brewery où les serveur.euse.s un brin blasé.e.s nous servent breuvages accompagnés d’une petite assiette de charcuteries — on se laisse de la place pour souper.

20190712_190137

Photo JF Paradis
Photo JF Paradis

Qu’est-ce qu’on mange?

Nana
Nous avons bien fait attention de ne pas s’empiffrer trop tôt et maintenant on passe rapidos au resto thaï Nana pour notre pitance.

(Se) finir au parc

Le plus souvent, nous préparons les repas de fin de journée ou prenons des mets pour emporter, que nous consommons dans les parcs avoisinants.

C’est l’occasion de décompresser, ventiler, discuter … et parfois déconner solide.

20190712_221736
JF un brin découragé, Geneviève qui fait semblant de dormir — deux clowns qui s’apprêtent à passer en mode complètement déjanté

C’est ainsi que mon jour 2 à Toronto se termine dans un parc juste à côté de l’apart des amis. Après avoir dégusté un curry malade de chez Nana sur une table à pique-nique, j’ai le bonheur sans nom d’assister à une séance d’improvisation ridiculement absurde.

The best thing in life might just be f****d up weird ass friends

Weird Punk Ass Shit

Tour à tour, mes acolytes se coiffent du sac de papier de la commande pour emporter, en prenant soin d’aménager deux fentes pour les yeux.

Il n’en faut pas plus pour passer dans une autre dimension, à mi-chemin entre un vieux film expérimental de David Lynch et un band punk-rock.

Je te laisse juger par toi-même (allume le son).

Desperate Alcoholic — The Making-of

Pendant que je filme les pitreries de Geneviève, qui danse silencieusement, avec sa cagoule de papier, JF me filme à mon tour. À mille lieux du grand cinéma et on s’en fout royalement 😛

Le principe du plaisir

Le plaisir — sensation agréable, recherchée et de courte durée, essentielle au fonctionnement du système de récompense propre aux mammifères (source: wikipedia) — est le sel de ma vie.

Comme plusieurs de mes contemporains, je base mes choix stratégiquement selon le plaisir dont je compte faire l’expérience.

Je me rends compte que le plaisir et l’impertinence sont des composantes au cœur de ce qui me lie d’amitié avec Jean-François, depuis plus de 20 ans maintenant.

Entrée dans ma vie un peu après, Geneviève est une personne avec qui j’éprouve le plaisir du lâcher-prise et de l’absurde également — et avec qui les discussions, philosophique, sociologique et linguistique, affluent telles crachées d’une fontaine d’abondance sans fin.

20190712_222613

Décor de rêve

Rire beaucoup. Prendre des photos. Faire des vidéos. Respirer …

S’arrêter un instant, au milieu d’un décor surréaliste à la Blade Runner.

Ce parc du centre-ville de Toronto se transforme la nuit en une version surdimensionnée de l’œuvre Infinity Mirrored Room de Yayoi Kusama.

> Suivant: Graffiti Alley

< Précédent: Différences et distinctions

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :